L'étrange statue d'Isis voilée

Publié le par Syntax Error

Statue d'Isis voilée - West Branch - Iowa
Statue d'Isis voilée - West Branch - Iowa

Que peut donc bien faire une statue d'Isis, voilée, dans l'Iowa, aux Etats-Unis d'Amérique?

Auguste Puttemans

 

Auguste Puttemans est né à Bruxelles en 1866 et décédé à Ixelles en 1922.

Auguste Puttemans a étudié à l’Académie des beaux-arts de Bruxelles et a été l'élève de Charles Van der Stappen, qui a entre autres réalisé un buste du "Sphinx mystérieux" un buste en marbre qui sera par la suite reproduit en ivoire et argent ou coulée en bronze.

Ce sculpteur belge, franc-maçon, est surtout connu pour la statue d'Isis déesse de la Vie offerte en 1922 par un comité belge au président américain Herbert Hoover, et qui se trouve placée devant la maison natale de celui-ci à West Branch dans l'Iowa, depuis 1939.

Herbert Hoover

 

Herbert Clark Hoover (1874-1964) est un homme politique américain, qui fut le 31e président des États-Unis, de 1929 à 1933. Lorsqu'il est élu, l’économie est relativement florissante et l’optimisme règne. Quelques mois plus tard, la bourse de New York s’écroule et la Grande Dépression commence. Herbert Hoover tente sans grand succès d’y mettre fin et a été critiqué pour son inaction face à la crise.

Quelles rapport existe t-il donc entre Herbert Hoover et la Belgique?

 

 Coincée entre les baïonnettes allemandes et le blocus britannique, la Belgique, en 1914, se retrouve au seuil de la famine. On demande à Hoover de venir au secours du petit royaume qui dépend à 80 % des importations pour ses besoins en nourriture. Hoover est obligé d'abandonner sa carrière prometteuse d'ingénieur des mines. Il réfléchit pendant quelques jours et déclare finalement à l'un de ses amis : « Au diable la fortune ! ». Il prend la responsabilité de l'immense tâche à deux conditions — ne pas recevoir de salaire et avoir carte blanche pour organiser et gérer ce qui allait devenir la Commission d'aide à la Belgique.

Cette commission devient de facto une république indépendante avec son drapeau, sa flotte, ses usines, ses ateliers et son réseau ferré. Le budget mensuel de 12 000 000 $ provient de donations et de subventions gouvernementales. Plus d'une fois Hoover s'engage personnellement sur des montants dépassant ses capacités de remboursement. Il est le premier à faire une navette diplomatique en traversant la mer du Nord 40 fois pour persuader les belligérants, à Londres comme à Berlin, de laisser les vivres atteindre les victimes de la guerre. Il apprend aussi aux Belges, pour qui le maïs servait à nourrir le bétail, à se nourrir avec du pain fait de farine de maïs. Au total, la commission sauve 10 000 000 personnes de la famine.

 

La nouvelle déesse des francs-maçons

 

 

La Franc-maçonnerie, apparue vers la fin du xvie siècle en Grande-Bretagne, s’inspire avant tout du mythe d’Hiram, l’architecte du temple de Salomon, et des rites des Anciens Devoirs (les corporations des constructeurs des cathédrales). Toutefois, vers la fin du xviiie siècle, le mythe d’Isis et ses mystères deviennent un autre aspect fondamental de cet enseignement ésotérique et élitiste : la figure d’Isis en tant que personnification de la Nature connaît une évolution très nette et désormais les dangers du dévoilement sont mis en avant. Sous l’influence de la franc-maçonnerie, les idéaux des Lumières et de la philosophie se répandent dans la société. Le mouvement franc-maçon, épris d’égyptomanie, se proclame comme étant l’héritier des cultes à mystères de l’Antiquité. Dans ce cadre, la figure d’Isis va, peu à peu, jouer un rôle éminent.

Déesse-mère ou dieu-père ?

 

Même si Isis affirme qu’elle est tout, à savoir la « Nature », et que Yahvé s’affirme comme étant « Celui qui Existe » ; en étant comparée au dieu Yahvé, la déesse Isis-Nature devient la divinité suprême des cercles franc-maçons. Cette identification panthéiste s’inscrit aussi dans la mouvance des philosophes qui se réclament de Baruch Spinoza (1632-1677) pour qui Dieu et Nature sont d’autres appellations de l’Être éternel (deus sive natura). Isis étant Dieu et la Nature, l’Un et le Tout, Dieu et le Cosmos, la déesse doit inspirer au philosophe terreur, respect et vénération. Entourée d’une aura de mystère et d’indicible, Isis ne peut pas être atteinte par le raisonnement et le cheminement scientifique. Le philosophe ne peut l’atteindre que par la voie contemplative et seulement au terme d’un long cheminement initiatique graduel.

Des loges maçonniques isiaques

 

En 1783, le grand maître anglais George Smith voit dans le couple d’Osiris et Isis une représentation mythique de l’Être suprême dont l’influence s’étend sur la nature à travers les deux luminaires (Soleil et Lune). En 1784, le comte Cagliostro profite de la fascination de la bonne société envers l’Antiquité et ses mythes pour créer à Paris la Mère Loge de l’Adaptation de la haute maçonnerie égyptienne où il officie en tant que grand-prêtre dans un temple d’Isis. En 1812, lors d’un convent philosophique, le français Alexandre Lenoir (1769-1839), médiéviste et franc-maçon, considère l’Égypte antique comme la véritable source et l’inspiratrice de la tradition maçonnique. Cette thèse continue à être entretenue dans certaines Loges, en particulier par celles qui suivent les rites de Memphis et de Misraïm.

Il semblerait néanmoins qu'Herbert Hoover ne soit pas lié à la franc-maçonnerie, bien que des doutes subsistent.

L'étrange statue d'Isis voilée

Installation de la Statue en 1939

La statue

 

Lorsque les Belges expédient la statue aux Etats-Unis d'Amérique en 1922, celle-ci est tout d'abord placée à l'Université de Stanford en Californie. Elle reste sur le campus jusqu'à ce que le Président et Mme Hoover la fassent déplacer à West Branch en 1939. Ils voulaient qu'elle soit placée dans une position où elle contemplerait la maison, ce qui explique pourquoi elle est située en face de la Maison de naissance de Herbert Hoover, lorsque la propriété familiale des Hoover devient un mémorial dédié aux années de présidence, en 1939.

 

L'étrange statue d'Isis voilée

Plaque située sur le socle de la statue.

L'étrange statue d'Isis voilée
  • La déesse est représentée assise sur un trône dont les accoudoirs sont deux faucons, rappels du dieu Horus dont elle est la mère.
  • Isis est liée à la sphère céleste par une frise circulaire, située entre les quatre pieds du siège, qui montre les symboles astrologiques du zodiaque.
  • Les pieds d'Isis sont calés sur le symbole du bélier, animal lié à Amon, le dieu suprême et créateur de l'univers (pouvoir cosmique éternel).
  • La déesse est vêtue d'une tunique à la mode grecque ornée d'étoiles, sa tête porte le némès, la coiffe des pharaons (pouvoir terrestre).
  • Le visage d'Isis est voilé par un châle à franges, allégories des mystères de la Nature.
  • Isis tient dans sa main gauche la croix Ânkh, le symbole de la vie, et l'index est pointé vers le bas (sphère humaine).
  • Sa main droite tient en avant un brûle-parfum à trois flammes, symboles du passé, du présent et de l'avenir (sphère divine).

Le socle du trône porte l'inscription en langue française : « Je suis ce qui a été, ce qui est et qui sera et nul mortel n'a encore levé le voile qui me couvre ».

L'étrange statue d'Isis voilée

Inscription sur le socle

Photos par Ammodramus, Wikimedia Commons (Cliquer pour agrandir)Photos par Ammodramus, Wikimedia Commons (Cliquer pour agrandir)
Photos par Ammodramus, Wikimedia Commons (Cliquer pour agrandir)Photos par Ammodramus, Wikimedia Commons (Cliquer pour agrandir)

Photos par Ammodramus, Wikimedia Commons (Cliquer pour agrandir)

Conclusion

 

Une déesse égyptienne antique et un président américain forment un duo hautement improbable.

Qu'est-ce qui a bien pû pousser la Belgique à offrir précisémment cette statue là en remerciement à Herbert Hoover pour ses services envers elle lors de la première guerre mondiale, alors que celui-ci était un Quaker? Il aurait pû s'agir d'une autre statue en rapport avec cette guerre et l'action menée par ce président contre la famine, et donc certainement plus appropriée et indéniablement plus représentative.

On ne peut que se demander quel mystère il existe au sein de la franc-maçonnerie pour qu'un tel choix ait été fait, ainsi que le rôle dévolu à ce président.

Tout comme on peut se poser la question de nos jours vis-à-vis du choix d'un groupe islamiste extrémiste destructeur à avoir précisémment choisi ce nom d'Isis pour les représenter.

Publié dans Découvertes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

evelyne 23/10/2016 21:42

Vous vous demandez pourquoi les islamistes ont choisis ISIS pour nom et bien en lisant votre question je remarque que la réponse serait dans le mot ISLAMISTE : remarquez: IS lam IS te : ISIS et LAM : MAL je pourrais écrire: ISIS ET MAL on remélange le tout et cela fait ISLAMISTE

MERLIN 03/09/2015 21:36

Je remarque que la main gauche ( à droite) de la statue, fait un cornuto !
Etrange statue, et étranges inscriptions...

Syntax Error 04/09/2015 01:02

Ca y ressemble plutôt... Bien vu Merlin.

Exile 01/09/2015 23:14

Très intéressant...

Filip